Championnat du club 2008

La Coupe Formule Golf du samedi 22 mars et les matchplays du championnat du club (dimanche 23 et lundi 24 mars) se sont déroulés dans des conditions météorologiques difficiles, vent et pluie, mais toujours dans un bon état d'esprit et fairplay.
Félicitations aux joueurs et aux spectateurs, qui ont pu assister à un championnat et des finales de grande qualité. Bravo aux nouveaux champions du club.
Le championnat du club s'est déroulé selon la formule de jeu classique, des qualifications le samedi, suivies de 2 jours de matchplay, parfois commençant en 8ème de finale, avec donc 2 matchplays par jour pour les finalistes.
Les résultats des qualifications, les tableaux de matchplay, les photos de la remise des prix sont accessibles dans le calendrier des compétitions.

Champions du Club

Femmes Hommes 1ere Série Hommes 2eme SérieJeunes
Marie-Sophie Blond Hugo de Paoli Vincent Bretagne Pierre-Adrien Barré

Finalistes


Jean-Briac Hélène - Médéric Cocaire - Isabelle Douchement - Théo Maurin Dior

Finale Homme 2008

La finale Homme 1ère série fut un des moments forts du championnat, tout comme de nombreux matchs à n'en pas douter, une partie gagnée sur le 23ème trou ou certaines envolées rapides, mais le temps n'a pas permis l'engouement escompté de spectateurs sur les parties, espèrons de meilleures conditions l'année prochaine.

C'est donc au départ du 1 que commencent les hostilités entre Médéric Cocaire, le favori des pronostics et Hugo de Paoli, les deux meilleurs joueurs bruts des qualifications. Cette finale oppose le grand jeu de Médéric, et le toucher au chipping d'Hugo. Deux joueurs, un caddie, un spectateur c'est dans le calme que se tape le 1er drive, puis le plantage de mat de Médéric, fer à quelques 4 mètres, putt pour eagle. Hugo sort son premier bon chip, mais rate le putt pour birdie. 1up. Le ton est donné, birdie, par au 1er trou. Les trous suivants se verront partagés au par jusqu'au numéro 5, quelques spectateurs arrivant, un humorique "Je suis pas encore mort au 5" et le premier trou qui mettra en difficulté les deux joueurs au drive (sur le départ du 7 pour Hugo, splendide ;), des coups de recentrages et partage au bogey. Vient le 6, au coeur de notre Amen Corner local, qui tient ses promesses, aucun green en régulation, Médéric dans le bunker et le chip putt d'Hugo est salutaire. Square au 6. Le 7 verra une belle sortie de bac de Médéric, et nouveau joli chip d'Hugo. Un des tournants de la partie fut le 8, deux drives lachés a droite dans le chemin, à gauche dans les arbres; suivront un recentrage, une approche et un long putt enquillé (le seul de la partie), opposés à une attaque de green délicate, un chip et putt ratés. 1 up pour Hugo. Le 9 sans difficultés; les deux joueurs passent la mi parcours en +1 et +2 en brut, ça joue. A noter un fairplay à toute épreuve, quelques "donné donné", et une finale qui tient ses promesses.

Les trous 10, 11, 12, 13 seront partagés par des pars, un seul bogey au 12. Puis vient le 14, puissant drive en draw de Médéric, qui égalise. Square au 15. Du beau jeu, pas de plantages de mat au 15, ni au 16, et c'est au 17 que se joue un nouvel épisode, 2 coups embarqués à droite du green, concours de chipping, et à ce jeu on sait qui gagne. 1up pour Hugo au départ du dernier trou. Tout peut se jouer à partir de cet instant, chaque coup devient déterminant. Les deux joueurs après deux bons drives, dans des conditions de matchplay tenteront le green, ça attaque. Médéric se met dans les bosses de gauche, approchera relaché pour assurer le par non sans avoir putté pour le birdie. Hugo lâche son fer 4, prend les branches et finit dans l'eau. C'est la sanction dropping zone, et le point de pénalité qui met en danger. Une approche (celle qui nous fait tous peur) assez proche pour permettre de sauver le par, et un putt pas donné mais rentrable. Mais le sort voudra qu'il ne rentre pas, Médéric égalise dans la foulée pour sauver un playoff qui s'annonce tendu.

L'arrivée sur le petit pont,, toujours sous des conditions moyennes, une pluie légère persistante, un ciel bien gris, un groupe de spectateurs bien couverts munis de parapluies et c'est reparti. Le trou n°1 ne fait pas peur, les drives sont attaqués, ça se jouera sur le green, Médéric après une superbe approche, a le putt de la victoire, si le birdie tombe, c'est plié. Tout comme Hugo avant, le putt ne veut pas tomber, et on repart au 2, ça peut durer longtemps ... encore deux drives parfaits, de bons mots entre joueurs, "Tu commences à faire des balles droites !" - "Je viens de m'entrainer 18 trous...", deux régulations, Médéric putte de plus loin et rate, Hugo a donc encore une possiblité de conclure sur un putt rentrable, mais le seul putt rentré c'était celui du 8, direction le 3. Le drive embarqué à gauche de Médéric et touchant les branches lui coutera la victoire, le recentrage finissant dans le bunker. Aussi poussé à gauche, Hugo fera un draw parfait pour attaquer le green et jouer tranquillement le par suffisant pour gagner cette finale, jouée jusqu'au 21ème trou par deux finalistes qui ont développé un jeu superbe (autour de +4 brut sur 21 trous), le matchplay pousse au bon jeu et au dépassement, on adore.

Bravo à nos deux joueurs du Golf de Rennes ;)

Free Joomla! template by L.THEME